On rigole un peu avec la Pose B (Bulb) : le principe est de laisser ouvert l'obturateur du boîtier assez longtemps afin qu'il capte un maximum de lumière. Cela permet de réaliser des effets "filés" ou, en utilisant un trépied, de prendre des photos dans des conditions très sombres (ciel étoilé, ville la nuit...).

Il suffit, à condition d'avoir un boîtier un peu débrayable, d'aller sur la position vitesse (V ou Tv selon les appareils) et de la régler sur plusieurs secondes (15' ici). Faites des essais afin de trouver le réglage qui correspondra le mieux à votre sujet.

 

Un carton rigide, du papier calque, des ciseaux, du scotch, une lampe et... c'est tout !! On construit aujourd'hui un petit studio qui permettra de prendre en photo des objets.

Suivez-nous, on vous explique le truc...

Le prochain projet du Formalab sera de fabriquer un capteur capable d'analyser la qualité de l'air.

Les analyses effectuées seront rendues publiques sur un support (site web) que nous n'avons pas encore choisi.

Le but pour la comunauté est de rendre des informations utiles publiques et facilement accessibles.

Le but pour nous est une fois de plus d'apprendre en faisant, en construisant.

Voici une petite vidéo qui résume le montage de notre Foldarap...

Imprimante 3D au FormaLab

Dans le cadre de l'accord de coopération entre la région Auvergne et la région du Vakinankaratra à Madagascar, qui comporte notamment un axe de travail sur l'accès au numérique le Greta du Velay a accueilli des techniciens et responsables de services des deux régions pour présenter les différentes activités et échanger sur cette thématique.

Lors de la visite du Formalab le 23 juin, le projet Declic'In a été présenté.

Le OuagaLab, premier fablab du Burkina est né en décembre 2011 à l’initiative de Gildas Guiella et d’une dizaine de jeunes Burkinabés qui participaient à la troisième édition du Forum InnovAfrica, organisé à Ouagadougou cette année là.

Ce fablab souhaite maintenant avoir ses propres locaux. Pour cela ses membres viennent de lancer une campagne de financement participatif dans l'espoir de couvrir les frais engendrés.

Le 24 avril dernier, le Formalab a accueilli la rectrice de l'académie de Clermont-Ferrand et le président de la Région Auvergne. Ils étaient accompagnés d'une importante délégation dont la vice-présidente de la Région en charge de la formation. Le concept de fablab est bien connu et apprécié par le président de la Région qui félicite le développement de de telles initiatives sur son territoire.

Une dizaine de stagiaires en parcours d'insertion au Greta du Velay ont pu découvrir les métiers de l'industrie au Formalab où ils ont été accueillis par le groupe qui a monté l'imprimante 3D.

Des essais d'Arduino ont illustré l'interface de communication ordinateur/machine. 

Ils ont découvert l'impression 3D et expérimenté la chaine logicielle mise en oeuvre.

Mi-février, nous avons rencontré nos partenaires espagnols, belges et allemands, à Barcelone. Voici quelques objets qu'ils ont imprimés avec leurs stagiaires. Cela va nous donner quelques idées d'objets à imprimer...

Le Greta de la Dracénie (Lorgues) vient de créer un fablab inspiré des principes du FormaLab. Nous avions eu le plaisir de les accueillir une journée en avril 2013 pour suivre un atelier Formalab et présenter de manière très concrète notre démarche et nos activités.

Le Lycée Charles et Adrien Dupuy nous a ouvert les portes de ses ateliers le temps d'un après-midi afin que nous découvrions les différentes formations qu'il propose dans les filières industrielles.

Ce fut l'occasion pour nos stagiaires de se faire une idée plus précise des formations proposées et des différents types d'emplois que pourvoit ce secteur. Nous avons pu également découvrir de nombreuses de machines et de nombreux montages techniques.

A lire un article de Christophe Castro sur le site in-riality, suite à une interview de Mathieu : Fablab et formation professionnelle : un mariage réussi

Voici notre contribution au "concours de Noël" lancé dans le cadre de Declic'In. Il fallait réaliser un objet sur le thème de Noël. Chez nous, c'est l'idée de Jessica qui aura été retenue : réaliser une décoration pour un sapin de Noël en forme de renne.

Jessica a fait un croquis sur papier et les stagiaires ont "côté" ce croquis afin que la décoration ait une taille idéale (Jessica, tu as gardé le croquis, il me le faut absolument !!!).

Nous avons des ordinateurs, une fraiseuse, des cartes Arduino, une imprimante 3D mais ce qui intéressait Yohan, c'était de faire lui-même sa planche à découper la viande avec des outils old school façon ciseaux à bois. Ca tombe très bien nous en avons.

Joli travail !

Petit séquence Arduino cet après-midi pendant que d'autres stagiaires s'affairaient autour de la FoldaRap.

 

  • Les stagiaires ont fait un petit code qui permet de faire clignoter une LED.

Ils ont donc entrevu des notions de code (int, void setup, void loop), d'entrées et de sorties... Ils ont également expérimenté le sens d'une variable via delay.

 

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil